LA COMPAGNIE

 

Idiomécanic Théâtre, fondée en 2008, comptabilise sept spectacles à son répertoire, qui puisent à la fois dans l’écriture classique et contemporaine. Tous parlent de l’homme aux prises avec les mécanismes moraux, psychiques, sociaux, politiques, religieux, qui l’aliènent, et de sa quête d’émancipation (Un jeu d’enfants de Martin Walser, WAWY d’après 1984 de George Orwell, Rosmersholm d’Henrik Ibsen, et La Sorcière d’après Jules Michelet). Depuis 2015, Julie Timmerman confirme son goût pour l’écriture et redéfinit ainsi l’identité de la compagnie autour de la dramaturgie du réel. C’est en puisant dans le passé et la Grande Histoire qu’elle questionne le présent dans un théâtre documenté, avec Un démocrate et Bananas (and kings). Son écriture s’appuie sur une grande théâtralité, dans un registre tragi-comique qui donne toute sa place au texte et au plaisir du jeu de l’acteur, dans des scénographies qui sont autant de machines à jouer.

 

Depuis quelques années, s’est ouvert un nouveau champ artistique, celui de l’art lyrique, avec la collaboration du musicien Benjamin Laurent. Toujours dans la perspective de rendre l’art accessible à tous, ils ont co-mis en scène un opéra, le spectacle de clôture du programme pédagogique de l'Opéra national de Paris Dix Mois d'Ecole et d'Opéra, et plusieurs récitals, en collaboration notamment avec l’Opéra national de Paris et Passerelles/Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence.

« Les maux des hommes sont entre les mains des hommes eux-mêmes ; chaque société doit inventer l’art qui

l’accouchera au mieux de sa propre délivrance. » Roland Barthes

L'ÉQUIPE

timmerman.jpg
cressent.jpg
thimonnier.jpg
artaud.jpg
laurent.jpg
dompnier.jpg
saz.jpg
desfemmes.jpg
fafiotte.jpg
villermet.jpg
verquin.jpg
noiraud.jpg
rocher.jpg
lesquibe.jpg