Words Are Watching You

création 2010

- coproductions - 

Espace Culturel Boris Vian / Scène conventionnée des Ulis, Festival Passe-Portes

- soutiens -

DRAC d’Ile-de-France–Ministère de la Culture et de la Communication, ADAMI, ARCADI

- coréalisation - 

Confluences, Studio-Théâtre d'Asnières

L’Adami, société des artistes-interprètes, gère et développe leurs droits en France et dans le monde pour une plus juste rémunération de leur talent. Elle les accompagne également par ses aides financières aux projets artistiques.

création collective d’après 1984 de George Orwell

texte et mise en scène Julie Timmerman

avec Stéphane Douret, Florian Goetz, Agathe L’Huillier et Julie Timmerman

 

dramaturgie Adèle Chaniolleau

lumière Mathieu Bouillon

musique Laurent Grais

costumes Dominique Rocher

assistante à la mise en scène Claire Chaineaux

 

Chargée de production et de diffusion Martine Derrier - Les Petits Ruisseaux

Attachée de presse Nicole Czarniak

 

- durée 1h -

Nous sommes au Minimot – le Ministère du Mot – là où s’écrit le dictionnaire novlangue. Tous les jours des mots disparaissent – des mots jugés dangereux, parce qu’ils désignent une réalité qu’on voudrait occulter, ou parce qu’ils sont trop explicites, trop clairs, trop vrais. Trois employés travaillent à cette entreprise de destruction : Syme, petit fonctionnaire exalté qui a pour devise « la novlangue, c’est la liberté » ; Julia, qui tout en travaillant avec zèle, prétend échapper à la contagion intellectuelle de la novlangue ; et Winston, qui tente de résister activement à cette même contagion, mais finira par en être, lui aussi, la victime. Victime du harcèlement quotidien opéré par O’Brien, figure des pouvoirs, Big Mother d’une société du « Tout va bien ».

Teaser

Photos

Crédit photo : Alix Trouillat

 

Prix Passe-Portes 2010

 

Gilles Costaz / POLITIS

Ce spectacle bénéficie d’une interprétation toujours savoureuse et mord allègrement, à pleines dents.

 

Armelle Héliot / LE FIGARO

Julie Timmerman et ses amis s’amusent avec les mots.

 

Jean-Luc Jeener / FIGAROSCOPE

C’est joyeux, magnifiquement foutraque, et véritablement enthousiasmant. Une réussite.

 

Laurence Liban / L’EXPRESS

Énergie, sens du comique et de la dérision, parodie, tout cela se mêle avec bonheur (...) Un collectif énergisant de trentenaires sacrément péchus (...) Des vagues de stimuli nerveux actionnés par le rire, lui-même déclenché par l’humour et une bonne dose de culot. Rapide, précis, pas piqué des vers.

 

Claude Kraif / REVUE-SPECTACLES.COM

Étonnant spectacle, où la drôlerie côtoie l’irrévérence et la lucidité.

 

Odette Cournot / RCJ

C’est remarquable (...) Vous avez réussi à tirer de cette oeuvre monumentale quelque chose qui a une substance personnelle, actuelle, et c’est très bien écrit. (...) C’est un spectacle extrêmement drôle, plein d’humour (...) on ne peut pas s’empêcher de rire, même si c’est tragique.

 

P.CB / L’HEBDO MARSEILLE

Julie Timmerman, tout comme les Indignés, a bel et bien engagé le combat contre Big Brother.

 

Yves Bouyx / VENTILO

Un spectacle engagé et joyeux, servi par une troupe enthousiaste, une mise en scène juste et une belle énergie.

 

Antoine Pateffoz / LA MARSEILLAISE

L’ensemble est drôle, fin, bien écrit et bien troussé.

 

Tamara Bousquet / REG’ARTS

Vous êtes dans un univers amusant et criant de pertinence.

Presse

 

2010 à 2012

Espace culturel Boris Vian / Les Ulis, Studio-Théâtre d'Asnières, Confluences / Paris 20, Espace Culturel André Malraux / Le Kremlin-Bicêtre, La Grange Dîmière / Fresnes, Le Festival du mot / La Charité sur Loire, Festival Passe-Portes, Centre Culturel Aragon-Triolet / Orly, Le Gyptis / Marseille, Chevilly Larue dans le cadre des Théâtrales Charles Dullin.

Dates