BANANAS

(and kings)

création 2020

- coproduction -

RB­D PRODUCTIONS, Centre culturel Aragon Triolet d’Orly, Fontenay en Scènes / Fontenay-sous-Bois, La Grange Dîmière / Théâtre de Fresnes, ECAM / Le Kremlin-Bicêtre, Espace culturel Boris Vian  / Les Ulis, Théâtre des 2 Rives / Charenton-le-Pont.

- soutiens -

Drac d'Ile-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication, Théâtrales Charles Dullin édition 2020, Théâtre de Gennevilliers - Centre Dramatique National, CD91.

- résidences- 

104 / Paris, Médiathèque de l’Écho / Le Kremlin-Bicêtre.

Texte mis en lecture au Théâtre du Rond-Point dans le cadre de la Piste d'envol

 

texte et mise en scène Julie Timmerman

 

avec Anne Cressent, Mathieu Desfemmes, Julie Timmerman et Jean-Baptiste Verquin

 

collaboration artistique Benjamin Laurent

dramaturgie Pauline Thimonnier

scénographie Charlotte Villermet

lumière Philippe Sazerat

costumes Dominique Rocher

musique Benjamin Laurent

son Michel Head

vidéo Jean-Baptiste Pigneur

 

production/diffusion Anne-Charlotte Lesquibe pour Action Scènes Contemporaines

administration Gingko Biloba

attachée de presse Nicole Czarniak

- durée estimée 1h45 -

La Chiquita Brands domine aujourd’hui le marché de la banane, on connaît son sigle et son personnage vedette, Chiquita Banana. Mais sait-on ce qu’il y a derrière la marque ?

 

L’Histoire de la Chiquita Brands, d’abord nommée United Fruit Company, et fondée en 1899, est l’histoire de l’asservissement des peuples autochtones ; c’est l’histoire d’une entreprise qui pratique l’évitement fiscal, de la corruption des puissants, du mépris de la démocratie ; c’est aussi l’histoire de l’empoisonnement irréversible de la terre par les pesticides. La United Fruit Company est la première multinationale de l’agro-alimentaire, et elle met en place tout au long du XXème siècle un système mortifère qui a ensuite servi de modèle aux autres. 36 ans de guerre civile suivent le coup d’Etat au Guatemala, qui sert de laboratoire aux coups d’Etat du Chili, d’Argentine, du Nicaragua, du Salvador, de Cuba... avec plus ou moins de succès. La compagnie se refait une virginité en changeant de nom. Devenue la Chiquita Brands, elle obtient le label Rainforest Alliance qui reconnaît ses avancées en matière d’écologie et de droits de l’homme. Sur le terrain, la réalité est tout autre. Elle est notamment condamnée en 2007 pour financement de groupes terroristes en Colombie. Quant aux pesticides, nous savons qu’ils tuent encore aujourd’hui, même s’ils ont changé de nom et de formule : le Chlordécone, largement utilisé par les compagnies bananières aux Antilles, a rendu les hommes stériles...

 

L’actualité nous montre que « le ventre n’est pas mort d’où est sortie la bête immonde » et que la Pieuvre - comme on appelait la United Fruit, tant elle étendait ses tentacules sur tout le continent - renaît perpétuellement de ses cendres. C’est ce que je veux montrer dans Bananas, deuxième volet du diptyque sur la manipulation en démocratie, commencé avec Un Démocrate. Cabaret brechtien, épopée aux airs de western et de film d’espionnage, avec gangsters et indiens rebelles, Bananas dénonce, avec une ironie mordante, les violences du passé pour éclairer les violences du présent. Qu’en est-il de nos démocraties à l’heure où les multinationales ont un tel pouvoir ? Que nous reste-t-il pour lutter contre la confiscation de notre pouvoir de citoyen ?

Teaser

 

Septembre  2020 : Création à Paris

9 septembre au 1er novembre au Théâtre de la Reine Blanche / Paris 18ème

13 novembre Centre culturel Aragon-Triolet d’Orly (94)
20 novembre Grange dîmière de Fresnes (94)
11 décembre Espace culturel André Malraux du Kremlin-Bicêtre (94)
4 et 5 février Théâtre des 2 Rives de Charenton-le-Pont (94)
11 février Théâtre de Cambrai (59)
5 mars L’Entre-Deux - Scène de Lésigny (77)
19 mars Espace culturel Boris Vian - Les Ulis (91)
27 mai Théâtre du Bordeau - Saint-Genis-Pouilly (42)

Dates