SPECTACLES

Comment se détermine-t-on, comment se résigne-t-on ou prend-on les armes, face à une morale aliénante, une idéologie capitaliste qui prône le darwinisme social, l’oppression des plus faibles par les plus forts, la domination masculine, ou encore la manipulation des masses ? Un Jeu d’enfants, de Martin Walser, première création de la compagnie, met en scène une famille aux prises avec le conflit des générations et l’opposition des fils contre leurs pères, représentants du monde bourgeois des possédants. Nous sommes en 1968. Asti veut tuer son père, mais celui-ci désamorce toutes ses tentatives et le met systématiquement en échec. Words are watching you, deuxième création de la compagnie, inspirée de la « novlangue » dans 1984 de George Orwell, traite de la manipulation du langage par les hommes de pouvoir : politiques, publicitaires et communicants de toute espèce. Le personnage central, Winston, s’élève contre un langage frelaté qui véhicule l’idéologie de ceux qui nous gouvernent et prétendent penser à notre place. La Sorcière, d’après Jules Michelet, porte la révolte de tous les opprimés. La femme exceptionnelle qui est à leur tête, la Sorcière, ose s’élever contre le seigneur et le prêtre et renverser un ordre social inique. Dans Rosmersholm d’Ibsen, c’est le poids de la morale puritaine, mêlée aux préjugés d’une société d’intrigues et d’hypocrisie, qui empêche Rosmer et Rebekka d’accomplir leur idéal. Les ancêtres de Rosmer, tous ces morts sévères dont les portraits recouvrent les murs du domaine, gagnent finalement la bataille qu’ils ont engagée contre la « vie vivante ». Dans Un Démocrate, notre dernière création, c’est le père des Relations Publiques qui est ici visé : neveu de Freud, il a su utiliser les théories de l’inconscient pour mettre au point des techniques de manipulation des masses sans précédent. Bananas, qui sera créé en 2020, est le second volet du diptyque de Julie Timmerman sur la manipulation en démocratie, et s’attaque, après la « com’ », au pouvoir des lobbys. Zoé enfin, en cours d’écriture, sera un spectacle plus intimiste : une petite fille tente de se construire avec un père bipolaire. Mais la folie, dans un monde fou, ne dit-elle pas la vérité ?